WordPress – Les plugins de traduction ou comment traduire son blog



La gestion multilingue dans l’écosystème WordPress, voilà une bonne question car finalement vous pouvez utiliser WordPress comme machine de guerre en terme de communication et de référencement à l’échelle planétaire si tant est que vous êtes en mesure de poster dans différentes langues et de vous écrier « Aujourd’hui, la France, demain le monde ! »

Les enjeux d’une traduction

Il faut plutôt faire attention lorsque vous allez traduire vos articles de ne pas perdre tout le bénéfice SEO (Search en gine Optimization) propre au CMS WordPress. Généralement lorsque on entreprend une traduction, il faut se fixer l’objectif de tout traduire ! Cela peut sembler une affirmation paradoxale mais par exemple les plugins auront tout les peines du monde à gérer un article qui n’existe que dans une langue.

Imaginons, que vous avez 3 langues : anglais (en), espagnol (es) et français (fr), qui est dans notre exemple la langue par défaut. Si un article n’existe que dans une langue par défaut, à savoir en français, des éléments risquent tout de même de s’afficher dans les autres versions anglais (en), espagnol (es) en témoigne les captures d’écran pour un des plugins que nous avons sélectionné mlanguage.

Plugin or not plugin ?

On peut toujours envisager des solutions plus radicales en matière de traduction, notamment pour permettre une plus grande autonomie et souplesse des versions de votre blog entre elles. En effet, vous pouvez souhaiter ne pas publier les mêmes articles 3 fois de suite dans 3 langues différentes (fr, en, es). Tout en conservant WordPress, deux possibilités s’offrent à vous, certes plus complexe à mettre en place et qui suppose surtout un bon contrôle de votre nom de domaine et de votre espace d’hébergement.

  • La solution la plus radicale : gérer les langues par sous-domaine et créer un nouveau vhost sur votre serveur pour héberger à chaque fois un wordpress complet.
  • La solution la plus maline : utiliser WordPress Mu et créer là aussi un blog par langue mais en faisant du blog par défaut celui de votre langue par défaut. C’est cette solution que l’on aborde en toute fin de cette article.

Mais revenons à un blog et aux plugins de traduction pour le moment !

Pour le test des plugins, on va tester les plugins de traduction sur une plate-forme local avec WordPress version Version 2.8.4, voici par ordre de préférence notre choix..

Bien évidemment, tous ces plugins s’installent via le manager de plugins avec upload du fichier .zip et activation dans la foulée, c’est le premier pre-requis. Il n’en va pas de même pour l’utilisation !

1. Le plugin zdmultilang

Le meilleur plugin de traduction à notre avis, outre le fait qu’il soit le fait d’Anthony PETITBOIS de www.zen-dreams.com de Vancouver ! Un gage de qualité « no doubt » !
Simple, ergonomique, pas usine à gaz pour deux sous… Un plugin qui vous permet de traduire vos articles, catégories, liens, tags.... De très loin le meilleur plugin pour la traduction d’un blog qui se révèle vite ardue et ingérable.

Les propriétés du plugin
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Ajouter une langue
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Do you speak « en » ?
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Liens avec drapeau qui permettent de remplir les champs
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Les liens pour accéder à la traduction de votre contenu

Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

2. Le plugin mlanguage

Ce plugin, fait par un autrichien, est basé sur le travail fait pour le plugin babel par un italien, jusqu’ici nous sommes bien dans un plugin de traduction digne de ce nom. Un peu complexe de comprendre les explication données sur le le site.

L’ajout d’une langue
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Frontend – via un widget, l’accès aux liens de version
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Dans le corps de l’article, il vous faut publier les texte dans la différentes langues, encadrés comme suit par les balises entre [fr]pour le texte en français per exmple[/fr]

	[fr]Bonjour, voici un  post en français, fait pour tester la traduction....[/fr]
	[es]Hola, es un post en castellano para probar el plugin de traducción...[/es]
	[en]Hi, this is the post in english to test the translation plugin[/en]

Insertion des balises [fr]...[/fr]
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Ensuite, il vous reste à rajouter un champs sur mesure (Custom field) pour y écrire la traduction du titre.

Name => en
Value => title in english

Name => es
Value => título en castellano

3. Le plugin Babel

Le plugin en choix numéro 2 est tiré de ce plugin initialement. La version sur le site est plus récente que celle disponible sur le site de WP. Un fonctionnement très similaire à celui de mlanguage cela va sans dire.

Source : http://p.osting.it/my-works/babel/

4. Le plugin xlanguage

Très complexe d’utilisation car apparemment exhaustif en terme de traduction. L’auteur du plugin se livre même à un comparatif avec les autres plugins existants. A ne pas conseiller à des débutants ou pour une traduction partielle d’un blog sous WP.

Ajout d’une langue
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Attention aux conventions sur les langues, sensibilité à la casse en plutôt que En
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

La liste des langues
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Frontend – les liens des versions
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Plus d’explications sur le site officiel
Source : http://hellosam.net/project/xlanguage

5. Le plugin qtranslate

`
Très compliqué lui aussi avec une batterie de spécifications qui modifient même totalement la langue de votre backend, vous passez littéralement dans une langue différente lorsque vous cliquez sur le lien pour publier dans une autre langue. A ne pas conseiller à des débutants ou pour une traduction partielle d’un blog sous WP.

Frontend – Comme les autres plugins, activation du widget
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Backend – affichage dans la sidebar
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Sur l’activation dans un widget, se reporter à l’article WordPress – Créer un thème WordPress Widget Ready

CONCLUSION : Si vous ne souhaitez traduire qu’une partie de votre site sous WordPress, d’évidence nous vous recommandons le recours au plugin. Pour réaliser la copie exacte de votre site, un clone nous paraît plus approprié surtout en terme de référencement, de gestion et d’accessibilité.

Une alternative radicale au plugin wordpress-mu

`

Si vous pouvez utiliser sur votre espace d’hébergement Worpress Mu, il est tout à fait possible d’installer WordPress mu et de servir de la possibilité de faire du multi-blogging pour gérer un blog par langue en faisant du blog principal la version de référence de votre site. Vous aurez la possibilité de déléguer la traduction et la gestion d’une langue, de faire des évolution éditoriales beaucoup plus poussées que si vous utilisiez un simple plugin.

On va se livrer à cette excercide de gestion multilingue avec la toute dernière vesrion de wordpress-mu wordpress-mu-2.8.4a

Les principales commandes d’installation de wordpress-mu-2.8.4a

`

Pour une version plus détaillée, vous piyvez vous reporter à cette artcile sur BuddyPress qui s’appuie sur WordPress Mu.

1.1 se connecter comme root

	/Applications/MAMP/Library/bin/mysql -u root -p

1.2 créer la BDD et l’utilisateur bp_2_8_install

CREATE USER 'bp_2_8_install'@'localhost' IDENTIFIED BY 'bp_2_8_install'; 
GRANT USAGE ON *.* TO 'bp_2_8_install'@'localhost'
IDENTIFIED BY 'bp_2_8_install'WITH MAX_QUERIES_PER_HOUR 0
MAX_CONNECTIONS_PER_HOUR 0 MAX_UPDATES_PER_HOUR 0 MAX_USER_CONNECTIONS 0;
CREATE DATABASE IF NOT EXISTS bp_2_8_install;GRANT ALL PRIVILEGES ON bp_2_8_install.*
TO 'bp_2_8_install'@'localhost';

Au terme de ces commandes dans MySQL, nous aurons donc de quoi compléter les informations demandées lors de l’installation de wordpress-mu-2.8.4a.
A savoir les informations suivantes :

Database Name = bp_2_8_install
Database User name = bp_2_8_install
Database Password = bp_2_8_install
Database Host = localhost

Le choix des URL

Il est possible d’opter pour deux types d’url à l’aide du Sub-directories ou Sub-domains

  • Blog en français – C’est le blog par défaut, l’adresse est http://127.0.0.1/wordpress-mu-2.8.4a/site/
  • Blog en anglais – – L’adresse est http://127.0.0.1/wordpress-mu-2.8.4a/site/en/

Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

La marche à suivre

On va faire deux blogs : l’un en Français, l’autre en Anglais

L’adresse est http://127.0.0.1/wordpress-mu-2.8.4a/site/

Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Le blog principal en français pour lequel on active le theme Dilectio 1
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Le blog principal en anglais pour lequel on active le theme Smashingtheme
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Backend – Ajout d’un lien depuis la version française vers la version anglaise
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

Frontend – Lien disponible dans la version française vers la version anglaise
Wordpress - Les plugins de traduction ou comment traduire son blog

CONCLUSION : A l’aide de WordPress Mu, vous pouvez gérer un blog multilingue via une administration unique et décider plus librement du devenir de chacune des versions. Plus difficile à mettre en œuvre mais bien plus souple au final.

Pour aller plus loin