Planète Galata – un pont à Istanbul

Planète Galata – un pont à IstanbulCopyright© istanbul.arte.tv

Conçu comme une multiplicité de courtes interviews, le documentaire non linéaire de Florian Thalhofer, dresse, bonnant malant, le portrait de ce pont singulier, à cheval entre l’Orient et l’Occident. Coiffeurs, restaurateurs mais également techniciens ou simples ramasseurs de papier, tous, croisés là, parlent de leur vie plus ou moins liée à cette ville dans la ville. Ici, l’internaute décide lui-même du déroulement de l’histoire en allant piocher dans la masse des personnages interrogés. Si le principe est alléchant, il n’en reste pas moins qu’une somme d’interviews, au demeurant extrêmement courtes, sans aucun propos un tant soit peu monté, relève de l’anecdote et laisse perplexe quant à la finalité de l’objet. À force d’être seul au manettes, on survole le sujet sans rien en retenir si ce n’est, peut-être, qu’on aimerait bien en savoir plus. Finalement, les écrans de petites dimensions, pour toujours en avoir deux à portée de clic, laissent peu de place à l’image, qui aurait sans doute ajouté au reportage. C’est bien dommage.

Planète Galata – un pont à Istanbul, réalisé par Florian Thalhofer a été produit ZDF/ARTE, Kloos & Co. Medien GmbH et arte.tv

Tous les éléments disponibles dans cet article sont visibles sur le site de- http://istanbul.arte.tv/fr/wp-content/themes/istanbul/korsakow.php

Les droits de propriété intellectuelle sur l’ensemble des éléments (animations, photographies, illustrations, images, textes, recettes, fiches techniques, musiques etc…) composant les éléments de cet article sont la propriété exclusive de leurs auteurs.

Istanbul
Une ville en Europe ou un pont trop loin ?