When you install WPML and add languages, you will find the flags here to change site language.

Transmedia, Orange, Détective Avenue : une expérience transmedia publicitaire


Transmedia, Orange, Détective Avenue : une expérience transmedia publicitaire Copyright© www.detective-avenue.com

Depuis lundi, Detective Avenue est en ligne. Une belle expérience transmedia innovante qui revisite les codes narratifs mais qui utilise les bonnes vielles méthodes de monétisation !

Un scénario ludique mainstream

« Gaëlle s’installe incognito dans l’appartement de sa soeur assassinée. Elle est persuadée que le coupable se trouve parmi les locataires… Sous des dehors normaux,les habitants de l’immeuble cachent tous de nombreux secrets inavouables…
Chaque jour, de courts épisodes gratuits, accompagnés d’énigmes et de mini-jeux : fouille de lieux, dossiers confidentiels… »

Il ne manque pas de références pour décrire le scénario de « Detective Avenue ». On pense évidemment au cinéma à « Fenêtre sur cour » d’Alfred Hitchcock ou à « Femmes au bord de la crise de nerf » de Pedro Almodovar.
Mais aussi et surtout à un jeu d’énigmes familial à la manière du Cluedo, où toutes les générations connectées se prennent facilement au jeu.

Le transmedia : différents supports, différents contenus, une seule expérience

Une expérience menée par Orange qui n’en est pas à son coup d’essai puisque TransmediaLab (laboratoire transmedia d’Orange) avait mis en place l’expérience « Clem » sur mobile et sur le web pour préparer la diffusion de la série sur TF1.

On le voit bien, le design est soigné, on est clairement dans une production web fortunée. Le plus impressionnant, ce sont tous les moyens de communication utilisés pour une seule expérience : Internet, téléphonie, Iphone et Télévision; tous les supports présents dans l’offre d’Orange.

En effet la principale expérience se vit sur internet, où un tableau de bord permet à l’utilisateur d’avancer dans la narration, de gérer son compte, de découvrir des indices et de récolter des points. La narration est bloquée quotidiennement, et pour avancer, l’utilisateur doit attendre le jour suivant.
C’est pour cela que sont disponibles d’autres ressources sur d’autres supports, comme par exemple les profils Facebook de certains personnages de l’intrigue, ou l’application gratuite sur l’iPhone qui permet de géolocaliser des indices.

La monétisation

Pour monétiser ce jeu, Orange a pensé à tout. Par exemple à la fin de chaque épisode, on nous rappelle qu’il est possible d’écouter le répondeur de l’héroïne en appelant un numéro spécial surtaxé ou de s’enregistrer pour recevoir les SMS du flic, reçus par Gaëlle.

Mais la lettre des producteurs, Alain Degove et Laurent Guérin de Murmures Productions nous rassure :

« La pérennité de ce genre de programme passe par le fait que les internautes apportent leur pierre à l’édifice, sous la forme du volontariat.

C’est la raison pour laquelle nous vous proposons des services payants facultatifs. Vous pouvez suivre l’histoire, enquêter et trouver le coupable sans y avoir recours. Cependant, ces services vous permettent d’avoir accès à des informations qui enrichissent les personnages et les situations. »

Et pour finir, l’enquête n’est pas sans récompense, puisque des cadeaux alléchants sont à gagner !

Tous les éléments disponibles dans cet article sont visibles sur le site de – www.detective-avenue.com

Les droits de propriété intellectuelle sur l’ensemble des éléments (animations, photographies, illustrations, images, textes, recettes, fiches techniques, musiques etc…) composant les éléments de cet article sont la propriété exclusive de leurs auteurs.

Pour aller plus loin